Pietro Vannucci, dit le Pérugin, élève d’Andréa del Verrochio, contemporain de Léonard de Vinci, Boticelli, Michel-Ange et probablement maître de Raphaël : Rien de moins. Sublime !

S7-F-polyptiques

Le Pérugin ou Raphaël. Retable de Fano, prédelle représentant des épisodes de la Vie de la Vierge, 1488-1497. Tempera sur bois. 28 x 261 cm

290px-Perugino_-_ssebastiao03

Saint Sébastien repris par tant d’autres … dont Niki de Saint Phalle

Travail d’orfèvre, délicatesse, beauté, perspectives, humanité, gamme chromatique, sfumato … quand l’art et le sacré s’unissent pour transcender le sublime !

S5-B-le-christ-et-la-vierge

Le Christ couronné d’épines et la Vierge, 1495-1497. Huile sur bois. (Coll. particulière Suisse)

perugin2   S3-B-le-perugin-don-baldassarre (1500) Hsbois 26 27   Le-Pérugin-Saint-Bernardin-soigne-dun-ulcère-la-fille-de-Giovanni-Antonio-Petrazio-da-Rieti-Pérouse-Galleria-Nazionale-dellUmbria

à gauche une des « Vierge à l’enfant » (vers 1500) huile sur bois de 70 sur 51 cm,
au centre portrait de Don Baltassare (1500) huile sur bois de 26 sur 27 cm,
à droite « Saint Bernardin soigne d’un ulcère la fille de Giovanni Antonnio Petrazio da Rieti » (1473) Tempera sur bois de 79 x 57 cm

Mais ça c’était avant ! avant le dernier jour, 19 janvier 2015 au Musée Jacquemart André.

ouf … j’ai juste eu le temps de ne pas le louper !

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.

LouiseBrooks theme byThemocracy